Pourquoi nous sommes de plus en plus nombreux à adopter la poêle en acier ?

La poêle en acier appelée aussi poêle en fer, c’est la « poêle de nos grands mères », largement utilisée jusqu’à la fin des années 50. Mais elle est petit à petit tomber en désuétude avec l’apparition de la poêle antiadhésive.
Apparue dans les années 60, cette dernière est alors considérée comme la poêle « miracle » qui « enchante la vie des ménagères »  actives en leur facilitant la cuisine et en les libérant plus vite des corvées de nettoyage. (Discours officiel…)

Oui mais voilà, ces dernières années la prise de conscience environnementale et une préoccupation plus grande de notre santé ont alerté sur la neutralité du PTFE, matériau constitutif du revêtement équipant la plupart de nos ustensiles de cuisson antiadhésifs.
Plusieurs études sont venus semer le doute en mettant en évidence de façon indiscutable la nocivité de certains éléments composant le PTFE notamment le PFOA peu à peu interdit d’ailleurs en Europe et dans le monde.
Si l’on ajoute à tout ça le fait qu’une poêle antiadhésive est fragile et a par essence une durée de vie limitée, nous sommes de plus en plus nombreux à chercher des produits alternatifs.

C’est ce qui explique sans aucun doute le retour en grâce de la poêle en acier. Revenons sur ces nombreux atouts.

L’acier, un matériau sain

L’acier est un alliage de fer additionné de moins de 3% de carbone. Fer et carbone sont naturellement présents dans notre organisme et indispensables à notre santé. Si l’on ajoute le fait que l’acier résiste particulièrement bien aux hautes températures, sans risque de migration de particules, tout ça fait de la poêle en acier l’ustensile idéal pour cuisiner sainement

Une grande résistance

N’ayant pas de revêtement, la poêle en acier est quasiment inaltérable. Elle résiste à peu près à tout ! Même en cas d’oxydation de l’acier, un coup de papier de verre, et c’est reparti !

La poêle en acier s’améliore même avec le temps !

Avant la première utilisation, il faut déjà « culotter » votre poêle. Cette opération consiste à faire chauffer de l’huile afin de créer une couche de protection qui permettra à votre poêle acier de ne pas attacher. Ce « revêtement » naturel et parfaitement sain qui prend une couleur noire va s’étendre avec le temps permettant à votre poêle d’attacher de moins en moins.

Adaptée aux plaques modernes de cuisson

La poêle en acier contenant du fer, elle fonctionne naturellement sur les plaques de cuisson à induction et bien sûr sur toutes les autres sources de chaleur.
Une poêle en acier de qualité a une épaisseur de tôle d’acier comprise au minimum entre 1,5 et 2 mm. Largement suffisant pour un traditionnel feu gaz, cette épaisseur est trop juste pour résister aux hautes températures des plaques de cuisson vitrocéramique ou induction.  
C’est pourquoi depuis quelques années de nouveaux produits sont apparus, comme la poêle Mineral B par De Buyer, dont l’épaisseur comprise entre2 et 3 mm suivant le diamètre de la poêle, permet de résister aux hautes températures sans risque de déformation.
Suivant votre source de chaleur, vous avez donc la possibilité de prendre le produit le mieux adapté

  
Un prix abordable

L’acier est un alliage dont les matières premières le constituant sont peu onéreuses. Par ailleurs la fabrication d’une poêle en acier est relativement simple. Il en résulte donc un produit dont le prix de vente final au consommateur s’inscrit dans les plus bas par rapport à d’autres ustensiles de cuisson comme la poêle antiadhésive ou en inox.

Il y peu d’inconvénients mais ils existent !

Un entretien qui demande un peu d’attention

Au quotidien, la poêle en acier doit faire l’objet d’un entretien minutieux. Lave vaisselle et produit vaisselle sont exclus afin de préserver le culottage de votre poêle.  Seul un coup d’éponge sous l’eau chaude lui convient suivi d’un essuyage énergique pour retirer toute trace d’humidité qui pourraient laisser apparaître rapidement quelques traces d’oxydation.

Un poids certain

L’acier est un matériau massif qui implique un poids conséquent à une poêle en acier notamment dans les grandes tailles. Ce petit effort n’en rendra que plus agréable la satisfaction de cuisiner dans un ustensile assurément sain !

Laisser un commentaire